Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Les Sens du Monde

1 an autour du monde en passant par L'AMERIQUE DU SUD, L'OCEANIE et L'ASIE

Articles avec #4-recits catégorie

LA CROISIERE

Publié le 14 Juin 2014 par Fabien dans 4-RECITS

Le guide est au RDV, nous sommes 12 (4 Français, 3 Australiens, 1 Allemand, 2 Néo-zélandais,une Américaine et une Suissesse.) Nous rejoignons notre bateau en zodiac, c'est un beau voilier rouge, les cabines sont petites mais bien aménagées.Nous levons l'ancre et après quelques miles marin nous mouillons près du CERRO DRAGON.Superbe balade dans des paysages sublime, nous voyons des iguanes terrestre en liberté, c'est vraiment impressionnant comme animal, on ne sait pas trop quelles couleurs avaient les dinosaures mais si c’était comme ces iguanes ça devait être chouette à voir.

Jusqu'à présent aucun problème de mal de mer.Repas sur le bateau,observation du coucher de soleil et des étoiles sur le pont et dodo.

C'est là que ça se complique pour moi......8 heures de trajet en pleine mer pendant que l'on dort pour se rendre à ISABELA...si on peut appeler ça dormir! Tangage,roulis; à minuit je suis la tête dans les chiottes, Valérie s'agrippe à son lit.C'est pas évident de tenir debout pour faire un mètre (distance de mon lit au toilettes) Je n'ai pas tenu le compte, mais en gros j'ai du gerber une soixantaine de fois jusqu'au lendemain soir, c'est les poissons qui étaient contents! Petite info les poissons globes gobent tout et n'importe quoi.....

Entre deux pâtés j'ai quand même réussi à faire du snorkling et voir une belle tortue de mer, mais impossible de manger et de garder ne serai-ce qu'une gorgée d'eau.

Il faut se rendre à l’évidence, j'ai évolué sur une autre branche de l’évolution que le marin de base (il n'y a que moi qui était malade à bord, voir même à terre, j'ai raté une tortue terrestre de peu)

Verdict tel le premier éjecté de kho lanta, je décidé d'un commun accord avec Valérie et le guide de quitter le groupe et de rester à terre sur ISABELA; Val continuera la croisière pendant encore 4jours, prendra le bateau de SANTA CRUZ à ISABELA pour me rejoindre donc 5 jours plus tard pour faire l’ascension d'un volcan que l'on avait prévu de faire sur l’Île.

Ah le plancher des vaches il n'y a rien de mieux............

LA CROISIERE
LA CROISIERE
LA CROISIERE
LA CROISIERE
commentaires

SANTA CRUZ

Publié le 14 Juin 2014 par Fabien dans 4-RECITS

Après deux jours à SAN CRISTOBAL nous prenons un bateau inter-île, ça ressemble à un petit hors bord, nous sommes une douzaine à bord, ça ne fait pas un kilomètre que nous sommes partis que l'un des trois moteurs déconne, la mer est assez démontée, il y a des creux que j'estime à 8 ou 10 mètres et tous moteurs coupés pendant un moment on est balancés comme une coquille de noix.Des passagers commencent à aller récupérer des gilets de sauvetage, Après quelques essais ça a l'air de repartir.Le voyage assez éprouvant dure 2h15, nous apercevons à de multiples reprise des bancs de poissons volants; avec les odeurs de gazole il y a aussi des « renard volant » je fait d'ailleurs partit des fournisseurs …..ça promet pour le future croisière de 6 jours.

Arrivés à SANTA CRUZ nous nous trouvons un hôtel sympa et essayons de récupérer un peu de cash, c'est pas chose facile car 8 fois sur 10 nos CB sont refusées. Surprise près des distributeurs il y a plein d'iguanes marins. Nous poursuivons notre route pour aller voir un centre de réintroduction des tortues terrestres.Les tortues gigantesques sont au rendez-vous, nous voyons aussi de magnifiques spécimens d'iguanes terrestres.

Nous restons 2 jours complets sur SANTA CRUZ avec sa rue animée le soir ou l'on trouve des restos sympas et le petit préau des pécheurs ou l'on peut observer des situations coquasses entre les hommes et la faune locale.

Le matin du 3ème jour nous traversons l’île en bus « sur le trajet nous voyons sur les bas cotés de la route des tortues géantes en liberté » et prenons un bateau taxi qui nous emmène sur l’île toute proche de BALTRA ou l'on a RDV à l’aéroport avec le guide de notre croisière.

C'est une autre histoire

SANTA CRUZ
SANTA CRUZ
NE RÉVEILLEZ PAS LE MONSTRE QUI DORT

NE RÉVEILLEZ PAS LE MONSTRE QUI DORT

SANTA CRUZ
SANTA CRUZ
commentaires

SAN CRISTOBAL

Publié le 14 Juin 2014 par Fabien dans 4-RECITS

Hola amigos y amigas !

Après un court vol de Quito via Guayaquil à l’île San Cristobal aux Galapagos, nous voici arrivés à Puerto Baquerizo Moreno superbe petit village côtier ou il semble y faire bon vivre . ( vous pouvez aller voir l'article de Valérie pour le récit de notre arrivée sur l’île et notre première demie journée. Pouvoir mettre un pélican, un iguane et un crabe rouge sur une même photo (j'aurai pu même mettre une otarie mais là, ça commençait à faire du monde; résume bien notre première vision des Galapagos le tout à deux pas de notre hôtel, dans le village.

En vérité, je croyais que l'on allais voir des animaux loin des villes, le tout avec un guide dans un cadre assez stricte.

La très bonne surprise, c'est qu'il y a des animaux de partout (il ne faut pas les approcher à moins de 2 mètres bien sur) et qu'il y a plein de balades libres d’accès pour les observer.

Balade Cerro Las Tijeretas (en gros la colline des Frégates) et poursuite jusqu'à la Playa Baquerizo

Le début de la balade se fait à partir du Centro de Interpretacion, la seul restriction c'est qu'il faut rentrer avant 18 heures, mais comme on comptait rentrer avant la nuit, ça nous pose aucun problème. Le paysage est surprenant, très aride malgré la récente saison des pluies, les arbres et buissons sont gris, il y a peu de feuilles sur les arbres et de nombreux cactus parsèment le terrain ; les seules touches de couleurs sont des arbustes avec de magnifiques fleurs jaunes; du coton semble t-il, mais il y a de la vie on entend et vois de nombreux pinsons.J'imagine Darwin à l'époque avec tout son attirail, ça ne devais pas être facile de progresser dans se genre de terrain, car en plus il y a des blocs de lave de partout. Après un superbe belvédère sur une crique ou des gens et des otaries se baignent, nous arrivons à la colline des frégates ; elles sont bien là, pour l'essentiel des femelles, à flanc de falaise posées sur un arbre . Quelques unes vols autour, c'est un oiseau assez imposant et à la forme vraiment caractéristique.Nous passons un bon moment à prendre des photos et à les regarder. Nous poursuivons par des chemins moins aménagés en direction de la plage Baquerizo. En cour de route j'enregistre les chants d'oiseaux dans leur milieu. En redescendant vers le bord de mer, alors que je montrait à Valérie une petite otarie qui tétait ça mère, Val me montre un iguane de bonne taille juste à coté et que je n'avais même pas vue (et oui pour voir un iguane noir sur un rocher noir, vaut mieux avoir 4 yeux que 2.)Nous arrivons peut après à la plage, elle est magnifique, sable blanc corallien, des nappes roses de radioles d'oursins crayons la strie par-ci par-là, à 100 mètres un pélican sur son rocher et nous sommes seuls, une vrai plage de naufragé. Nous poursuivons un autre sentier pendant un moment au milieu des cactus, je prend d'ailleurs en photo un oiseau en plein repas.Nous faisons demi-tour, repassons par la colline aux frégates,et je vais piquer une tête dans le pacifique (j'y vais plutôt sur les fesses car c'est casse gueule).plein de poissons et d'oursins crayon la dessous).Peut après que nous repartons, nous voyons que les otaries ont pris possessions des lieux, les baigneurs ne peuvent même plus sortir car elles sont en travers de l’accès à l'eau.Une paire de kilomètres et nous arrivons à l’hôtel juste avant une grosse averse tropicale (elle durera d'ailleurs toute la soirée).

Asta luego

SAN CRISTOBAL
SAN CRISTOBAL
SAN CRISTOBAL
SAN CRISTOBAL
SAN CRISTOBAL
commentaires

LE MARCHE AUX POISSONS DE SANTA CRUZ

Publié le 14 Juin 2014 par Fabien dans 4-RECITS

Le petit marché aux poissons de SANTA CRUZ est un vrai spectacle. C'est ça aussi les Galapagos, un population qui vie en harmonie avec les espèces locales.

commentaires

TOUT QUITTER POUR QUITO

Publié le 5 Juin 2014 par Fabien dans 4-RECITS

Ça y est on entre vraiment dans le voyage; Après un trajet aérien de 13 heures (2 heures entre Londres et Madrid puis 11 heures entre Madrid et Quito nous atterrissons en fin d’après midi (16h30). Le chauffeur del' auberge inn (bien que je suis parfois l'auteur de jeux de mots un peut faciles, celui-ci n'est pas de moi....) est au rendez-vous, Valérie connaissait déjà l'adresse pour son sérieux, ça se vérifie encore. Une heure de trajet dans la ville tentaculaire et nous voici arrivés, on passe une porte métallique avec interphone, une grille et une 3éme porte (ça l'air de changer de Londres au niveau sécurité...) on se couche directement en arrivant pour essayer de récupérer nos 7 heures de décalage horaire ; ça tombe bien ici il fait nuit à 18 heures.

Le lendemain debout de bonne heure ; après un petit dej copieux nous partons à la découverte de la ville. Dépaysement total. Les policiers sont à tous les coins de rues (à pied, en moto, en voiture, en hélico) et je ne compte pas les personnels des services de sécurité alloués aux banques, restaurants et transports de fonds, malgré cela l'ambiance locale est bon enfant (ça l'air d’être la fiesta tous les jours) et approche de la coupe du monde oblige on croise le maillot jaune de l’équipe nationale de partout. D'ailleurs si on allait brûler un cierge pour que ça ne se passe pas comme en 2010 pour notre équipe nationale ; on se retrouve donc à la basilica del voto national (je déconne pour le cierge) Bel endroit à visiter, surtout que les normes de sécurité n'étant pas les mêmes qu'en Europe on à pu accéder aux toitures et à de véritables via ferrata pour atteindre un mirador donnant de magnifiques vues sur tout Quito (je vous met quelques photos ci-dessous, mais n’hésitez pas à aller voir le blog de Valerie pour des vues prises au grand angle).

Demain matin nous quittons Quito (je vous l'avait dit pour les jeux de mots...) Vol pour les Galapagos pour une quinzaine de jours dont une croisière de 5 jours ; on devrai se régaler !!!!

A+

TOUT QUITTER POUR QUITO
TOUT QUITTER POUR QUITO
TOUT QUITTER POUR QUITO
TOUT QUITTER POUR QUITO
TOUT QUITTER POUR QUITO
TOUT QUITTER POUR QUITO

LA BASILIQUE DE QUITO EST COMME NOUS......EN DÉCALAGE HORAIRE

commentaires

Quelques nouvelles de Londres

Publié le 1 Juin 2014 par Fabien dans 4-RECITS

Cela fait 2 jours que nous sommes à Londres et nous avons retrouvé le beau temps. On en profite donc pour aller voir le Royal Botanic Garden. Bon moyen de tester notre matériel photographique en milieu tropical, nous visitons les magnifiques serres de Palm house et le princess of Wales Conservatory.Pour ceux que ça intéresse, vous pouvez allez voir quelques photos d'orchidées ou d'autres fleurs dans la catégories "LE COIN DES NATURALISTES". Apres la moiteur des serres tropicales, nous allons prendre un peu l'air en altitude ( 18 mètres du sol) sur les passerelles du XstrataTreetop Walkway. Le point de vu de là haut est vraiment sympa (ça nous donne un avant gout de ce que l'on veut faire en Malaisie, les sangsues en moins)

Le reste de la journée nous le passons à sillonner le parc qui est vraiment superbe en cette saison; c'est d'ailleurs à cette occasion que j'ai pris la photo du jour, une des perruches en liberté dans le parc.

Quelques nouvelles de Londres
Quelques nouvelles de Londres
Quelques nouvelles de Londres
Quelques nouvelles de Londres
Quelques nouvelles de Londres
Quelques nouvelles de Londres
commentaires

WHITBY

Publié le 28 Mai 2014 par Fabien dans 4-RECITS

Petite promenade sous un crachin pour monter à l’église st Mary et l’abbaye de Whitby

après la montée des 199 marches, nous arrivons à l’église st Mary (elle ressemble plus à un fort qu'à une église) Les centaines de tombes datant de plusieurs siècles (mentionnée dans le roman Dracula) et les ruines del'abbaye de Whitby détruite par les vikings en 867 donne à l'ensemble une vision très "romantisme" .

WHITBYWHITBY
WHITBYWHITBY
commentaires

Le toucher

Publié le 8 Avril 2014 par Fabien dans 4-RECITS

La scène du toucher : la dame tient la corne de la licorne ainsi que le mât d'un étendard.

Le toucher
commentaires
<< < 10 11 12 13 14 15