Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Sens du Monde

1 an autour du monde en passant par L'AMERIQUE DU SUD, L'OCEANIE et L'ASIE

SANTA CRUZ

Publié le 14 Juin 2014 par Fabien in 4-RECITS

Après deux jours à SAN CRISTOBAL nous prenons un bateau inter-île, ça ressemble à un petit hors bord, nous sommes une douzaine à bord, ça ne fait pas un kilomètre que nous sommes partis que l'un des trois moteurs déconne, la mer est assez démontée, il y a des creux que j'estime à 8 ou 10 mètres et tous moteurs coupés pendant un moment on est balancés comme une coquille de noix.Des passagers commencent à aller récupérer des gilets de sauvetage, Après quelques essais ça a l'air de repartir.Le voyage assez éprouvant dure 2h15, nous apercevons à de multiples reprise des bancs de poissons volants; avec les odeurs de gazole il y a aussi des « renard volant » je fait d'ailleurs partit des fournisseurs …..ça promet pour le future croisière de 6 jours.

Arrivés à SANTA CRUZ nous nous trouvons un hôtel sympa et essayons de récupérer un peu de cash, c'est pas chose facile car 8 fois sur 10 nos CB sont refusées. Surprise près des distributeurs il y a plein d'iguanes marins. Nous poursuivons notre route pour aller voir un centre de réintroduction des tortues terrestres.Les tortues gigantesques sont au rendez-vous, nous voyons aussi de magnifiques spécimens d'iguanes terrestres.

Nous restons 2 jours complets sur SANTA CRUZ avec sa rue animée le soir ou l'on trouve des restos sympas et le petit préau des pécheurs ou l'on peut observer des situations coquasses entre les hommes et la faune locale.

Le matin du 3ème jour nous traversons l’île en bus « sur le trajet nous voyons sur les bas cotés de la route des tortues géantes en liberté » et prenons un bateau taxi qui nous emmène sur l’île toute proche de BALTRA ou l'on a RDV à l’aéroport avec le guide de notre croisière.

C'est une autre histoire

SANTA CRUZ
SANTA CRUZ
NE RÉVEILLEZ PAS LE MONSTRE QUI DORT

NE RÉVEILLEZ PAS LE MONSTRE QUI DORT

SANTA CRUZ
SANTA CRUZ
Commenter cet article